Le moment présent

Ce ne fut pas une semaine facile, mes amis. Je ne sais pas si c'est le mois de février et le temps frais qui bousille mon estime de moi, mais je peux dire que je suis assez bas au niveau de l'amour que je me porte. On est loin du narcissisme de mes débuts !

Je sais que j'ai une très grande propension à retourner toujours vers l'arrière, à me dire que c'était mieux avant, etc. Mais ces temps-ci, on dirait que je ne peux effacer cette fausse vérité de mon esprit. Le train-train quotidien me malmène le cerveau. J'ai l'impression de m'enfoncer vers je ne sais où. C'est comme si rien ne m'intéressait. Ma vie se résume à travailler, prendre le métro, manger, dormir et écrire un passé joyeux qui annonce les moments douloureux. Je ne crois pas qu'il y ait un rapport avec mon ex. L'histoire est classée et terminée, les mois se sont écoulées, la vie a continué. J'ai parfois encore le vertige en me disant que je ne le reverrai plus jamais, mais il s'agit d'un petit vertige, comme lorsqu'on se rappelle nos amours adolescentes.

Le problème dans mon histoire de vie, c'est que je crains qu'il n'y ait plus de suite. Comme si tout s'arrêtait maintenant, comme si j'allais vivre sur ce genre de pilote automatique tout le reste de mon existence. Ça fait très peur en fait. Je me souviens de mes illusions de jeune garçon, de tous ces défis que je voyais comme de grands obstacles que j'allais réussir haut la main. Les temps changent, les défis se modifient, mais le hic, c'est que je n'ai pas grand projets. Oui, j'écris un livre. Mais écrire un livre sur mon passé me fait simplement retourner vers l'arrière, comme si je me projetais dans une vie parfaite passée.

Je ne suis pas bien dans ma peau, et le fait de travailler à temps plein n'aide pas les choses. Je suis retourné à mon entraînement de fou avec Insanity. Je déteste ça et j'adore ça en même temps. C'est simplement difficile de garder le rythme chaque jour, surtout le vendredi soir où j'élimine le gym pour l'alcool. Vilain Max !

Je ne sais pas ce que la vie me réserve, mais je trouve quand même qu'il serait temps qu'elle m'offre quelque chose, histoire d'être plus ancré dans une vie «normale» (oui je sais, être pédé = aucune vie normale lol). On verra bien comment 2012 se comporte...

Connexion



Qui est en ligne ?
Nous avons 33 invités en ligne